You are here

Revue de la semaine du 12 septembre 2016

Miandrivazo : Voatafika ny Ben’ny tanàna, maty voatifiitra ny vadiny
Fivarotana zava-pisotro iray ao amin’ny kaominina Dabolavo no lasibatry ny jiolahy mitam-basy, ny faran’ny herinandro lasa teo. Marihana fa, Ben’ny tanàna any an-toerana ihany no tompon’io fivarotana io. Vokatr’izay, maty voatifitr’ireo olon-dratsy ny renim-pianakaviana iray, vadin’ilay ben’ny tanàna, olona efatra tao an-trano kosa no naratra mafy. Vola an-tapitrisany, niampy entana isan-karazany kosa no lasan’ireo tsy mataho-tody. Tsy tao an-toerana kosa ity tompon-trano ity tamin’ny fotoana nitrangan’ny fanafihana.
http://www.midi-madagasikara.mg/faits-divers/2016/09/12/miandrivazo-voatafika-ny-benny-tanana-maty-voatifiitra-ny-vadiny/

Sommet mondial sur l’investissement en Afrique : Promotion de la destination Madagascar et appel aux investisseurs
Outre la promotion de la destination Madagascar et l’appel aux investissements, c’était également l’occasion pour le vice-ministre auprès du ministère des Affaires étrangères chargé du Développement et de la Coopération Bary Emmanuel Rafatrolaza qui a représenté Madagascar, de plaider pour l’élaboration d’un projet de développement d’infrastructures des Etats insulaires tels que les ports et les infrastructures liées au commerce. « La compétitivité de ce groupe de pays en dépend énormément », souligne-t-il. Selon le représentant de la Banque africaine de Développement « un projet intégré sur l’économie bleue y compris les infrastructures est déjà en cours d’élaboration. Il sera dédié aux Etats insulaires et la Grande Ile fera partie des bénéficiaires ».
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/12/sommet-mondial-linvestissement-afrique-promotion-de-destination-madagascar-appel-aux-investisseurs/

Valan-javaboahary Ampisikina : Gidro am-polony maro novonoina sy natono, olona 2 nosamborina
Teny an-tanan’izy ireo, gony lehibe roa, feno gidro efa maty. Vinavinaina ho am-polony maro any ireto gidro ireto, izay fantatra amin’ny anarana hoe “Akomba”. Ny sasany amin’ireto biby ireto dia efa voatono sy nasaly. Araka ny fampitam-baovao avy any an-toerana dia azo heverina fa tao amin’ity valan-javaboahary ity ireto olona ireto no nihaza ireto biby mahantra ireto. Zavatra izay voararàn’ny lalàna eto amintsika.
http://www.midi-madagasikara.mg/faits-divers/2016/09/12/valan-javaboahary-ampisikina-gidro-am-polony-maro-novonoina-sy-natono-olona-roa-nosamborina/

Anticipation de l’inflation : Mise en place d’un comité de distribution de riz
Durant la période de soudure, il n’y aura pas de hausse des prix des PPN surtout le riz. Tel est l’objectif du ministère du Commerce et de la Consommation. Pour ce faire, une rencontre entre toutes les parties prenantes a eu lieu la semaine dernière à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo. A l’issue de cette rencontre, un comité de répartition et de distribution du riz sera mis en place au niveau national.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/12/anticipation-de-linflation-mise-place-dun-comite-de-distribution-de-riz/

Code de la Communication : 4 200 signatures collectées à Mahajanga
Après Antananarivo, une délégation du MLE dirigée entre autres, par Lalatiana Rakotondrazafy et Fetra Rakotondrasoa a fait le déplacement à Mahajanga le week-end dernier pour épauler l’initiative des journalistes locaux. Pendant deux jours, nos confrères de la Région Boeny ont réussi à collecter 4 200 signatures. Des descentes dans les autres provinces sont également prévues.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/12/code-de-communication-4-200-signatures-collectees-a-mahajanga/

« Mitsangàna ry Malagasy » : Mise en place des structures de base
« Nouvelle dénomination, nouvelles stratégies ». En effet, les leaders du mouvement « Mitsangàna ry Malagasy » qui, depuis le 2 septembre dernier est connu sous l’appellation « Malagasy Mivondrona ho amin’ny Fanorenana » (MMF) ont décidé de changer de stratégie. Désormais, il n’est plus question de descente dans la rue, du moins pour le moment. La priorité du moment consiste à mettre en place les structures de base au niveau des communes et des « Fokontany ».
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/12/mitsangana-ry-malagasy-mise-place-structures-de-base/

Financement du terrorisme : Une association dans le collimateur du SAMIFIN
De nombreux mouvements financiers douteux sont opérés par une association œuvrant à Madagascar. En plus, des mouvements douteux de plusieurs personnes entrant à Madagascar ont été repérés cette année, au sein de cette association. Raison pour laquelle, celle-ci est dans le collimateur du SAMIFIN. Notons qu’il s’agit d’un premier cas de financement du terrorisme détecté par le SAMIFIN. « Un cas qui pourrait également avoir en rapport avec des blanchiments des capitaux à Madagascar », d’après toujours les explications du directeur général du SAMIFIN.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/13/financement-terrorisme-association-collimateur-samifin/

Parti Vert : « Référendum avant une élection présidentielle anticipée »
Le président national du parti Vert dénonce les défaillances dans la gestion des affaires de l’Etat. « Le président de la République a fait des promesses au lendemain de son élection, lesquelles de ces promesses sont actuellement réalisées. », s’interroge-t-il. Avant d’enfoncer le clou : « En tant que président de la République et chef suprême des Armées, qu’a-t-il fait pour protéger la population et ses biens ? Les conditions de vie des Malgaches se sont-elles améliorées ? En tant que président du Conseil Supérieur de la Magistrature, a-t-il redoré le blason de la Justice ? Je pense non. Au début, ce président n’avait pas de projet de société. Il fait un pilotage à vue. Pire, il n’avait pas d’élus à l’Assemblée nationale. Le régime a acheté des élus pour avoir une majorité instable à Tsimbazaza. Il refuse en même temps les règles démocratiques en bloquant le décret d’application de la loi sur l’opposition.»
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/13/parti-vert-referendum-election-presidentielle-anticipee/

JIRAMA : Réduction des délestages, mais poursuite des coupures
La panne technique survenue à la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, et l’insuffisance d’approvisionnement en carburant ont été les motifs avancés par la JIRAMA pour expliquer le délestage de ce mois. Vu l’évolution des chiffres indiqués, ces problèmes semblent être résolus, mais les usagers dénoncent davantage des petites coupures qui font des dégâts sur les appareils électroménagers. De son côté, le Ministère affirme que des améliorations seront apportées, visant à mettre en œuvre une solution pérenne pour l’accès l’électricité dans la Grande Ile.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/13/jirama-reduction-delestages-poursuite-coupures/

Croissance économique : Le secteur secondaire en tête
Dans l’ensemble, ce secteur secondaire connaîtra, cette année, une croissance de 4,9% ; contre 4,8% pour le secteur tertiaire. Ce dernier sera appuyé surtout par le transport et les BTP et les banques, grâce à la tenue des rencontres internationales. Cependant, le secteur primaire, malgré sa grande potentialité, reste à la traîne avec un taux de croissance de 2,2%. Des incertitudes sur le financement extérieur de certains projets agricoles en seraient la cause, d’après les explications.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/13/croissance-economique-secteur-secondaire-tete/

Sexualité et procréation : Les jeunes trop précoces
Il y a une persistance de la précocité quant à l’âge d’entrée à la vie sexuelle et reproductive chez les adolescents surtout chez les jeunes filles. Selon toujours la source « 31,7% des jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans ont déjà commencé une vie féconde ». Le taux de fécondité et les grossesses précoces chez les jeunes ne cessent d’augmenter, et atteignent 163 pour 1 000. La non-disponibilité et la faible utilisation des services existants, les pratiques coutumières négatives ou encore les libertés sexuelles dans certaines localités constituent un facteur majeur de cette hausse. Pourtant, les complications durant l’accouchement et les avortements pratiqués dans des conditions dangereuses entraînent des décès et des infirmités chez les jeunes filles considérées encore comme immatures.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/13/sexualite-procreation-jeunes-precoces/

Ravalomanana et le TIM : Possible alliance avec « Mitsangàna Ry Malagasy »
L’ancien président et son parti n’excluent pas une alliance avec cette plateforme d’opposition. Le TIM est ouvert au dialogue. Cette déclaration est de Marc Ravalomanana. A entendre l’ancien président, ce dialogue va dans les deux sens, tant à l’endroit du régime en place que de l’opposition.
http://www.midi-madagasikara.mg/a-la-une/2016/09/14/ravalomanana-tim-possible-alliance-mitsangana-ry-malagasy/

Mortalité maternelle et néonatale : Un problème de santé publique à Madagascar
Ces dernières années, des efforts ont été entrepris par Madagascar en matière de planification familiale (PF). Toutefois, le taux de prévalence contraceptive reste relativement faible à 33%. L’amélioration de l’accès des jeunes et adolescents au service de la PF reste un grand défi du ministère de la Santé publique et de ses partenaires techniques et financiers. La réduction de la mortalité maternelle de 478 à 300 pour 100 000 naissances vivantes et la mortalité néonatale de 26 à 17 pour 1,000 naissances vivantes jusqu’en 2019 sont les priorités du ministère.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/14/mortalite-maternelle-neonatale-probleme-de-sante-publique-a-madagascar/

PNUD : 772 000 dollars pour le volet électoral
Une cérémonie de signature d’une lettre d’entente s’est tenue au siège de la CENI. En parallèle, des matériels indispensables pour la préparation des prochaines échéances électorales ont été remis officiellement à la CENI. Lors de son allocution, le représentant résident du PNUD à Madagascar a parlé de l’appui du PNUD figurant dans son volet électoral à hauteur de 772 000 dollars. Ce projet porte notamment sur 5 activités, à savoir l’élaboration de la stratégie de communication de la CENI, la stratégie de sensibilisations des électeurs, l’appui technique pour la révision du cadre légal des élections, la migration du fichier électoral dans une base de données plus robuste, fiable et sécuritaire et la campagne de sensibilisation visant notamment les électeurs manquants, laquelle va se dérouler avant la prochaine révision du fichier électoral.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/14/pnud-772-000-dollars-volet-electoral/

Tous les acteurs politiques ont l’œil fixé sur 2018
Le paysage politique commence à s’éclaircir. Les positions des uns et des autres sont maintenant bien tranchées. Deux camps sont en train de se former : l’équipe du président Hery Rajaonarimampianina et celle des opposants. L’échéance de 2018 qui se rapproche oblige les prétendants à la magistrature suprême à être plus offensifs.
http://www.midi-madagasikara.mg/vision/2016/09/14/acteurs-politiques-ont-loeil-fixe-2018/

Tranoben’ny Tantsaha : Redynamiser toutes les antennes
La Chambre de l’Agriculture souhaite devenir une force de proposition incontournable dans la définition, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques agricoles. « Améliorer les niveaux de vie des producteurs, développer les secteurs agricoles et renforcer les organisations des producteurs existantes » tels sont les objectifs selon Solofo Andrianjafimahatratra, président du TT. La redynamisation ainsi que les textes régissant l’entité figurent parmi les tâches du comité technique.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/14/tranobenny-tantsaha-redynamiser-toutes-antennes/

De El Niño à La Niña : Le pire est à craindre pour le Sud de Madagascar
Le sud de Madagascar au bord de la famine. La situation d’insécurité alimentaire dans cette partie du pays est arrivée à un stade très proche de la véritable famine pour plus d’un demi-million de personnes. « Selon les estimations actuellement disponibles, en septembre 2016, le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans le sud de Madagascar dépasse les 1,4 million. 600 000 d’entre eux sont considérés comme étant en situation de grave insécurité alimentaire, ce qui selon le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) les place au niveau des dernières étapes précédant le stade de famine… », déclare José Graziano da Silva, directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/14/de-el-nino-a-nina-pire-a-craindre-sud-de-madagascar/

VIH/Sida : Environ 44 000 séropositifs à Madagascar
Le sida existe bel et bien dans notre pays et la situation est non moins alarmante, bien que jusqu’ici, le taux de prévalence de la maladie soit encore estimé à 0,4% pour la population globale. Là encore, quelques précisions s’imposent. « Cette maladie incurable est plus présente chez les populations spécifiques, dont les prévalences respectives sont: 14,8% chez les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes, 7,1% pour les consommateurs de drogues injectables et 1,5% chez les professionnels du sexe », poursuit le Dr. Mosa M. Les rapports sexuels non protégés figurent parmi les premières causes de la transmission rapide du Sida, surtout face au manque de sensibilisation.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/15/vihsida-environ-44-000-seropositifs-a-madagascar/

Projet CASEF : Plus de 228 000 ménages agricoles bénéficiaires directs
Un projet de Croissance Agricole et de Sécurisation Foncière (CASEF) est lancé dans sept régions qualifiées de bassins d’approvisionnement, à savoir Analamanga, Itasy, Vakinankaratra, Atsinanana, Analanjirofo, Anosy et Androy. « Il s’agit d’un grand projet étalé sur cinq ans et financé par la Banque Mondiale avec un prêt de l’ordre de 53 millions USD », a annoncé le ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage lors du lancement officiel de ce projet. L’objectif est d’améliorer la sécurisation foncière et l’accès aux marchés des ménages agricoles ciblés en milieu rural au sein de chaînes de valeur spécifiques. A cet effet, « plus de 228 000 ménages agricoles issus de 180 communes rurales seront des bénéficiaires directs », a-t-il rajouté.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/15/projet-casef-plus-de-228-000-menages-agricoles-beneficiaires-directs/

Biodiversité : Deux varis roux débarquent à Madagascar pour sauver l’espèce
La conservation des lémuriens de Madagascar est une priorité. En effet, « 94% de tous les lémuriens sont menacés, dont 69,5% sont classés comme « en danger » ou « en danger critique d’extinction » par l’UICN. Le vari roux figure parmi ces espèces rares et à protéger. Ces deux varis roux forment alors le premier couple reproducteur de cette espèce. Ils assureront la survie de l’espèce.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/15/biodiversite-deux-varis-roux-debarquent-a-madagascar-sauver-lespece/

Dépenses publiques : La JIRAMA, une source d’injustice sociale
Environ 300 milliards d’ariary par an sont dépensés par l’Etat pour subventionner la JIRAMA. Une injustice sociale flagrante, puisque jusqu’à présent seulement 15% de la population bénéficient des infrastructures d’électricité à Madagascar. Ce qui revient à dire qu’une partie non négligeable des contribuables paient pour cette minorité représentée par les 15% de bénéficiaires des services de la JIRAMA. Le FMI confirme d’ailleurs cet aspect budgétivore de la JIRAMA.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/15/depenses-publiques-jirama-source-dinjustice-sociale/

INCIPALS : Trois milliards d’ariary pour la consolidation de la paix
L’objectif global du projet INCIPALS est de contribuer à la création d’un climat apaisé et à la consolidation du processus de démocratisation. Les objectifs spécifiques sont, entre autres, de consolider l’expertise technique de la société civile dans le suivi du cycle électoral et des actions des Institutions élues et renforcer leurs capacités dans la prévention des conflits et la construction de la paix, consolider les initiatives d’éducation civique ou électorale et promotion des espaces de dialogues ou débats entre les différentes composantes de la société et renforcer les capacités de leadership des femmes pour une plus grande participation politique.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/15/incipals-trois-milliards-dariary-consolidation-de-paix/

Fianakaviana Sambatra : Promotion des droits sexuels et de santé de reproduction
Créée en 1967, la FISA est la pionnière de la planification familiale à Madagascar. Actuellement, elle est devenue un leader dans l’offre de services de qualité en matière de santé sexuelle et reproductive et dans la promotion des droits des citoyens notamment des jeunes et des femmes. L’association célèbrera ses 50 années d’existence en 2017 et plusieurs manifestations, notamment des sensibilisations seront organisées non seulement dans la capitale, mais aussi au niveau de ses antennes. A noter que 74 communes dans 48 districts qui se trouvent dans 18 régions disposent d’une antenne FISA.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/15/fianakaviana-sambatra-promotion-droits-sexuels-de-sante-de-reproduction/

MSP – PSI Madagascar : 50 CSB visés par la franchise Top Réseau
PSI Madagascar et le ministère de la Santé publique (MSP) renforcent leur collaboration avec la signature d’une nouvelle convention de partenariat. Main dans la main, cette convention mobilise ces deux entités pour la mise en œuvre d’un projet d’amélioration de l’accès aux soins de qualité pour les femmes et les enfants, au niveau des 50 Centres de Santé de Base (CSB) dans les zones rurales. Ces centres de santé visés sont issus de 25 districts regroupés dans les 11 régions de Madagascar, à savoir: Alaotra-Mangoro, Atsinanana, Analamanga, Itasy, Vakinankaratra, Androy, Atsimo Andrefana, Haute Matsiatra, Ihorombe, Menabe et Sofia.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/15/msp-psi-madagascar-50-csb-vises-franchise-top-reseau/

EISA : Renforcement des capacités du personnel parlementaire
Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme, EISA ou l’Institut électoral pour une démocratie durable apporte son assistance au Sénat malgache à travers un atelier de renforcement des capacités des membres du personnel parlementaire dans l’exercice de leurs fonctions. Ce projet répond notamment à la volonté conjointe du Sénat et de EISA de contribuer à l’avènement d’un parlement plus efficace dans ses rôles et responsabilités. A cet égard, l’amélioration des compétences du personnel parlementaire figure parmi les étapes nécessaires pour parvenir à de tels objectifs.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/15/eisa-renforcement-capacites-personnel-parlementaire/

Youth Civic Center : Pour la promotion de l’engagement civique des jeunes
L’Youth Civic Center (YCC ou le centre civique des jeunes) est un centre spécialisé de référence et de recherche. Il a pour mission de renforcer le leadership et l’engagement civique des jeunes Malagasy et la démocratie. Le centre sert de plateforme d’échanges entre les jeunes par le biais des diverses activités ainsi qu’une plateforme pour les activités de mentorat et de réseautage des anciens boursiers des États-Unis. « Le centre vous mettra en contact avec une large gamme de communautés de jeunes leaders, vous aidera en matière de ressources dont vous avez besoin, et servira de plateforme pour vous adresser au pays. Il vous fournira le soutien pour définir l’orientation future de votre pays », déclare l’ambassadeur des États-Unis Robert Yamate.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/16/youth-civic-center-promotion-de-lengagement-civique-jeunes/

Mahazoarivo : Visite d’adieu du représentant du PAM au PM
L’ex-Représentant du Programme Alimentaire Mondial (PAM) à Madagascar Willem Van Milink Paz, a rendu une visite d’adieu au Premier ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier à Mahazoarivo. Au nom du gouvernement malgache, le Premier ministre lui a adressé une reconnaissance pour tous les bons et loyaux services qu’il a rendus à la nation, et ce à travers le PAM. Pour sa part, Willem Van Milink Paz s’est estimé satisfait des trente quatre années de service auprès du PAM dont les cinq dernières passées dans la Grande île.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/16/mahazoarivo-visite-dadieu-representant-pam-pm/

Elections : Quid des financements des campagnes ?
Pendant que le PNUD et la CENI s’investissent dans le processus électoral malgache, le financement des campagnes électorales demeurent méconnu du grand public. En effet, c’est une question qui suscite beaucoup d’appréhensions dans la mesure où un vide juridique existe à propos du financement des propagandes. Encore un effort à conjuguer dans la mise en œuvre de la transparence.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/16/elections-quid-financements-campagnes/

Emploi et formation : Un site internet pour faciliter l’accès au marché du travail
Le cabinet MRH a lancé son site internet dédié à l’emploi et à la formation, en partenariat avec Orange Madagascar. « Le site contient plusieurs rubriques comme les offres d’emploi, l’espace candidat, l’espace recruteur, les conseils, les formations… Accessible partout dans le monde, le candidat via l’espace candidat peut déposer son CV et postuler immédiatement pour un emploi », explique Rafik Mohamedaly, directeur général du cabinet MRH. A ce jour, le site www.emploi-mrh.com a publié 120 offres d’emploi, une cinquantaine d’offres de formation avec près de 180 000 visiteurs.
http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/09/16/emploi-formation-site-internet-faciliter-lacces-marche-travail/

Projet Swiofish 2: Mise en œuvre à partir de 2017
Une forte délégation de la Banque mondiale est actuellement dans nos murs pour une mission d’appui à la préparation du projet SwioFish2 (2ème projet de gouvernance des pêches et de croissance partagée du Sud-ouest de l’océan Indien) qui débutera sa phase de mise en œuvre à partir de 2017 pour une durée initiale de 6 ans. Les objectifs de cette mission sont : de faire un point sur les activités de préparation du projet ; d’agréer les objectifs, cadre de résultat, activités, budget, les dispositions institutionnelles et de mise en œuvre préliminaires afin de préparer le document d’évaluation de projet ; et de planifier la dernière phase de préparation pour assurer une présentation au Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale en début d’année 2017.
http://www.matin.mg/?p=40107

Marché des semences génériquement modifiées: Taux de croissance de 10 % d’ici 2020
Le marché mondial des semences génériquement modifiées (Gm) continuera à croître à un taux de croissance annuel composé (Tcac) de près de 10 % d’ici 2020, selon le dernier rapport de Technavio « Global Genetically Modified Seeds Market 2016-2020 ». Le rapport identifie 4 facteurs qui contribuent à la croissance du marché mondial : l’adoption croissante des biocarburants, la hausse de la demande pour l’alimentation animale, la menace des entreprises alimentaires mondiales aux produits alimentaires non génétiquement modifiées et les prix premium des produits alimentaires non génétiquement modifiés.
http://www.matin.mg/?p=40016

Unicef: Les données sur les enfants insuffisantes
L’Unicef appelle les dirigeants mondiaux à investir en faveur de meilleures statistiques sur les enfants. Une nouvelle étude du Fonds des Nations Unies pour l’enfance avertit que des données suffisantes sont disponibles pour la moitié seulement des indicateurs de mesure des objectifs de développement durable liés aux enfants. L’analyse de l’Unicef indique que les statistiques relatives aux enfants, y compris les mesures comparables de la pauvreté et de la violence, sont soit limitées soit de mauvaise qualité.
http://www.matin.mg/?p=40126

Océan Indien: Un colloque sur la lutte contre le VIH et les hépatites
Les maladies sexuellement transmissibles sont des maladies qui touchent un très grand nombre de personnes sans qu’elles ne le sachent. Ce sont des maux qui rongent en silence, aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Parmi elles figurent le Vih/Sida et les hépatites. Dans le cadre de la lutte contre ces maladies, et en vue de maîtriser la propagation de l’épidémie dans la zone de l’océan Indien, un colloque international est organisé annuellement. La Grande Ile abritera, pour la 3ème fois ce colloque international de l’océan Indien. Cette 15ème édition se tiendra les 26, 27, et 28 septembre prochain.
http://www.matin.mg/?p=40027

Énergie: La JIRAMA réclame plus de subventions
L’argent continue encore de pleuvoir dans les caisses de la JIRAMA. Cette société restera la plus budgétivore parmi les sociétés d’État. L’enveloppe d’aide de 300 milliards ariary ne lui suffit pas. Elle réclame encore plus de subventions de la part du gouvernement, pour pallier aux problèmes de délestage et d’alimentation en eau dans les villes où elle est présente. Selon des indiscrétions, les dirigeants de cette société auraient réclamé une révision de cette subvention à 450 milliards ariary, soit 150 milliards ariary de plus. Une demande que le ministère des Finances ne souhaite pas satisfaire.
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/energie-la-jirama-reclame-plus-de-subventions/

Développement: La conférence des bailleurs reportée
Les autorités malgaches ont décidé de reporter la conférence des bailleurs et des investisseurs pour Madagascar au mois de décembre. Cet évènement devait se tenir à Paris, la capitale française les 25 et 26 octobre mais « les autorités malgaches voulaient que ce rendez-vous soit tenu après le sommet de la Francophonie afin d’attirer l’attention de ses partenaires », explique une source proche du dossier.
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/developpement-la-conference-des-bailleurs-reportee/

Insécurité alimentaire: Le Sud dans l’urgence
Le dernier bulletin du système d’information sur la sécurité alimentaire et la vulnérabilité dans les régions Vatovavy Fitovinany, Atsimo Atsinanana, Androy et Anosy (Sisav) de ce dernier semestre a dressé un bilan plus qu’alarmant. En effet, d’après ce bulletin, « vers la fin du mois de juillet, seuls des ménages dans les communes de Maroviro, Ambahita et Ambatosola du District de Bekily disposent encore d’un stock de riz d’environ une semaine pour toute la Région Androy ». « Nous devons agir immédiatement, car les effets de La Niña pourraient se faire sentir dès octobre. Il existe à présent une probabilité de l’ordre de 55 à 17% pour que survienne le phénomène La Niña », recommande le directeur général de la Fao. Des mesures s’imposent, afin d’aider les milliers de gens vulnérables dans le sud de Madagascar, qui ne peuvent se permettre d’attendre.
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/insecurite-alimentaire-le-sud-dans-lurgence/

Agriculture: Le bambou comme source d’énergie
N’étant exploité que très récemment à Madagascar, « le bambou est une ressource stratégique mais aussi un levier pour le développement durable », a indiqué Rasamoely Andriamihamintsoa, coordonateur du PROSPERER dans la région d’Analamanga. À vocation multiple, le bambou peut, effectivement, contribuer à pallier le problème en énergie qui perdure à Madagascar. D’après une étude menée par des chercheurs chinois, il peut être valorisé pour la production d’électricité ou de chaleur, ce qui en fait une alternative à la déforestation si sa culture est maitrisée.
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/agriculture-le-bambou-comme-source-denergie/

Agriculture: La situation des paysans à améliorer
« Le problème domanial, auquel sont confrontés, entre autres les agriculteurs dans le milieu rural, est un souci majeur à Madagascar », reconnaît Rivo Rakotovao, MPAE, durant l’atelier national de lancement du projet CASEF. Dernièrement, le secrétaire général de la coalition paysanne de Madagascar (CPM) a indiqué qu’« environ 85% des paysans ont actuellement des problèmes fonciers et font des allées et venues au tribunal». Pourtant, comme l’a souligné Nirinela Raharimandimby, inspecteur des domaines et de la propriété foncière, « la protection de la propriété foncière est cruciale pour le bien être des plus pauvres, dans la mesures où elle conditionne l’amélioration de la productivité agricole à travers plusieurs démarches, d’abord comme motif d’incitation à la valorisation de la terre, mais aussi comme clé d’accès au crédit ».
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/agriculture-la-situation-des-paysans-a-ameliorer/

Huiles essentielles : la production encore restreinte
Girofle, ylang-ylang, poivre, ravintsara, cannelle, géranium, vétiver, niaouli, gingembre, katrafay… La demande d’huiles essentielles extraites de ces plantes s’avère assez importante. Toutefois, Madagascar a toujours du mal à satisfaire la demande, notamment au niveau du marché extérieur. Comme dans la plupart des filières malgaches, la professionnalisation du secteur demeure un blocage. Selon la fiche technique « huile essentielle » du ministère du Commerce publiée l’année dernière, la qualité insatisfaisante en raison de la non-maîtrise de la technologie est une des raisons qui peuvent mener au déclin l’exportation de ce produit. A cela s’ajoute la capacité de production de chaque unité devenue restreinte, faute d’approvisionnement en matières premières.
http://www.newsmada.com/2016/09/15/huiles-essentielles-la-production-encore-restreinte/

Consommation : nouvelle stratégie pour contrôler l’inflation
Le ministère du Commerce et de la consommation s’emploie depuis quelques mois à freiner l’augmentation des prix, surtout des PPN. Mais sur le marché, la flambée des prix devient courante. Le riz, le sucre, l’huile de table, ont tout enregistré des hausse de prix. Face à cette situation, le ministère du Commerce et de la consommation a rencontré la semaine dernière les importateurs de produits alimentaires, notamment le riz. Il s’agissait d’établir ensemble une structure et une collaboration pérennes pour protéger les consommateurs des pénuries, à l’origine de la flambée des prix.
http://www.newsmada.com/2016/09/15/consommation-nouvelle-strategie-pour-controler-linflation/

Fandringanana ny harena voajanahary : maro ny fanadihadiana vitan’ny SCAPES, tsy nanagadra ny fanjakana
4 taona! Nanomboka ny taona 2014 ny tetikasa Scapes, miara-miombon’antoka amin’ny USAID, tohanan’ny vahoaka amerikanina ara-bola. Miompana amin’ny fiarovana ny tontolo iainana, manoloana ny fandringanana ny harena voajanahary sy ny ambanin’ny tany ny tetikasa. Nofanina ny mpanao gazety ampolony maro amin’ny fanadihadiana lalim-paka, novatsina fitaovana ny Vondrona olona ifotony (VOI) sy ny mpisafo ala, nentanina ny tompon’andraiki-panjakana, sns. Nitatitra ny vaovao azony ireo mpanao gazety nanao fanadihadiana lalina (investigation) tao anatin’ny tetikasa SCAPES. Etsy ankilany, tsy nampihatra ny lalàna ny fanjakana ary tsikaritra fa mbola mitohy ny fandripahana, na eo aza ny fanamarihan’ny vondrona iraisam-pirenena.
http://www.newsmada.com/2016/09/15/fandringanana-ny-harena-voajanahary-maro-ny-fanadihadiana-vitanny-scapes-tsy-nanagadra-ny-fanjakana/

Infrastructures : la Corée du Sud tend la main
Une délégation malgache a participé à la «Globale infrastructure cooperation conference» (GICC) à Séoul du 7 au 9 septembre dernier. La délégation malgache menée par Narson Rafidimanan a rencontré le ministre coréen chargé des Infrastructures et des transports, Kang Hoin. Il a été convenu de définir un cadre global de coopération entre les deux ministères. Pour ce faire, un accord de coopération bilatérale sera signé prochainement. Pour rappel, le ministère des Affaires étrangères de la Corée du Sud vient d’ouvrir son ambassade à Antananarivo au mois de juillet dernier.
http://www.newsmada.com/2016/09/14/infrastructures-la-coree-du-sud-tend-la-main/

Huile de ricin : une norme malgache bientôt en place
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Résilience par chaînes de valeur », la GIZ a fait appel au Bureau des normes de Madagascar (BNM) pour appuyer la filière ricin. Des descentes sur le terrain ont été effectuées au mois de juillet dernier pour la validation des normes malgaches sur le ricin. A l’issue desquelles un guide de bonnes pratiques sur la fabrication et la conception d’un cahier des charges pour le traitement et la transformation des graines de ricin seront élaborés.
http://www.newsmada.com/2016/09/13/huile-de-ricin-une-norme-malgache-bientot-en-place/

PROSPERER : velaran-tany 100 ha nambolena volobe
Navadika fanaka matetika ny volotsangana teto Madagasikara, ankoatra ny fanaovan-trano nahazatra. Ankehitriny, misy teknika ahafahana mamadika azy ireny ho saribao fandrehitra, iatrehana amin’ny fahasimban’ny ala sy ny doro tanety, miantraika amin’ny tontolo iainana. Azo avadika ho angovo biomasse koa ity akora ity, ary misy koa ny fampiofanana amadihana azy ho sakafo ho an’ny biby fiompy. Eo am-pamolavolana ny hanatanterahana ity lafiny iray ity, iarahan’ny Inbar sy ny Prosperer ary ny tetikasa Fiompiana sy fambolena Malagasy-Norvezianina (Fifamanor).
http://www.newsmada.com/2016/09/13/prosperer-velaran-tany-100-ha-nambolena-volobe/

Miditra ny maitsoahitra : misy mihoatra ny 2.000 Ar ny kilaon’ny vary
Tapitra ny ririnina! Fotoana hanombohan’ny hafanana izao sady manomboka mihena koa ny famatsiam-bary eny an-tsena, ao anatin’ilay antsoina hoe maitsoahitra. Miaka-bidy ny vary, indrindra any amin’ny toerana lavitra sy tsy mamoka-bary. Araka ny loharanom-baovao, misy tanàna, efa mihoatra ny 2.000 Ar ny kilaon’ny vary. Tafakatra 2.800 Ar/kg ny vidim-bary any anelanelan’i Vangaindrano sy Taolagnaro, ary 800 Ar ny vidin’ny iray kapoaka. Ao an-tampo-tanànan’i Taolagnaro, manodidina ny 1.925 Ar ny kilao raha 550 Ar ny kapoaka. Raha ny tatitry ny Masoivohon’ny vary na “Observatoire du riz” (ODR) farany teo (22-28 aogositra 2016), niakatra avokoa ny vidim-bary any amin’ny renivohi-paritany sy ny tanàn-dehibe raha noharina ny vidiny ny taona 2014 (tsy nahavita fanadihadiana ny ODR ny taona 2015).
http://www.newsmada.com/2016/09/13/miditra-ny-maitsoahitra-misy-mihoatra-ny-2-000-ar-ny-kilaonny-vary/

Filière bambou : élaboration d’une politique nationale
Mobilier, construction, énergie, alimentation, fourrage pour bétail… Ces multiples usages du bambou démontrent le potentiel de cette plante à la croissance rapide. Avec la vulgarisation de la filière, Madagascar prévoit la mise en œuvre d’une politique nationale.
http://www.newsmada.com/2016/09/12/filiere-bambou-elaboration-dune-politique-nationale/

Fitantanana ny firenena : mitaky ezaka amin’ny mpitondra ny Vondrona eoropeanina
Tsy mbola mahafa-po aloha hatreto. « Tokony hiezaka bebe kokoa ny mpitondra fa tena latsaka anaty fahantrana lalina ny firenena ary tokony hojerena ny filàn’ny vahoaka », hoy ny solontenan’ny Vondrona eoropeanina (UE) eto amintsika, Antonio Sanchez-Benedito, afakomaly tetsy Alarobia. Nohitsiny fa tokony hanana finiavana amin’izany ny mpitondra. Na izany aza, nilaza ny maha eo hatrany azy ireo ny Vondrona eoropeanina. « Vonona izahay ny hifanome tanana sy hifanampy amin’i Madagasikara », hoy ihany izy. Nambara amim-pomba diplaomatika ny resaka ka na tsy mivantana aza, midika ireo fa tsy mbola mipetraka tanteraka ny fitokisan’ny mpamatsy vola antsika manoloana ny fitantanana ny firenena amin’ny ankapobeny. Tsy mifanaraka amin’ny fepetra takin’izy ireo ny ataon’ny mpitondra.
http://www.newsmada.com/2016/09/15/fitantanana-ny-firenena-mitaky-ezaka-aminny-mpitondra-ny-vondrona-eoropeanina/

Ady amin’ny tazomoka : rarahana fanafody moka ny EPP
Hamendrahana ranom-panafody hiadiana amin’ny moka sy bibikely samihafa avokoa ireo sekoly EPP rehetra manerana ny boriborintany enina, hatramin’ny faran’ny volana septambra izao.
Araka ny vinan’ny ben’ny Tanànan’Antananarivo, Ravalomanana Lalao, tanjon’ny hetsika ny hivantanan’ny mpianatra sy ny mpampianatra amin’ny sekoly madio tsy misy moka sy bibikely manelingelina amin’ny fampianarana ao an-dakilasy.
http://www.newsmada.com/2016/09/16/ady-aminny-tazomoka-rarahana-fanafody-moka-ny-epp/

Insécurité alimentaire : 1,4 million de personnes menacées dans le Sud
Ces derniers mois, de nombreuses régions ont été durement touchées par le phénomène El Nino, ses effets continuent d’ailleurs de faire peser une menace sur les moyens d’existence agricoles à travers le monde. Selon les scientifiques, il existe une forte probabilité pour que survienne le phénomène inverse, La Nina. Pour Madagascar, La Niña pourrait avoir de sérieuses conséquences, comme celle d’une hausse de l’intensité des cyclones et des tempêtes tropicales. Du coup, cela aurait pour effet d’aggraver l’insécurité alimentaire chez les populations rurales du pays dont la capacité à faire face aux chocs climatiques est déjà fragile.
http://www.newsmada.com/2016/09/14/insecurite-alimentaire-14-million-de-personnes-menacees-dans-le-sud/

Phénomène El Nino : soutien financier d’Australie
Une somme de 10 millions de dollars a été allouée par le Gouvernement australien au PAM a annoncé la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, le 2 septembre dernier. Ce don permettra de gérer la situation des personnes touchées par la grande sécheresse El Nino dans les régions de l’Afrique australe et Madagascar. Il s’agit de la mise en place de l’assistance alimentaire et nutritionnelle dans ces régions. Pour Madagascar, plus de 1,6 million de dollars australiens sont destinés à ce programme. D’après un communiqué parvenu à la rédaction, les pays les plus affectés par ce phénomène, tels Madagascar ainsi que les pays d’Afrique australe dont le Lesotho, le Malawi, le Mozambique et le Zimbabwe, bénéficieront d’un appui direct du financement additionnel australien.
http://www.newsmada.com/2016/09/16/phenomene-el-nino-soutien-financier-daustralie/

Dren Analamanga : hojerena ny fahasalaman’ny mason’ny mpianatry ny EPP
Hijery ny mason’ny mpianatra amin’ny EPP rehetra anatin’ny Dren Analamanga ny « Association pour l’éducation civique des parents et enfants ». Anisan’ny olan’ny mpianatra hita matetika eny amin’ny EPP ny olana amin’ny fahitana noho ny tsy fahampian-tsakafo. « Rehefa ny fahitana no misy tsy tomombana, mora reraka ny saina ka lasa kamo mianatra ny mpianatra », hoy ny sekretera jeneralin’ny fikambanana, Rasendra Noëlle Sandy. Homena solomaso ireo voatily ka mila izany. Hizarana odikankana koa ny mpianatra.
http://www.newsmada.com/2016/09/15/dren-analamanga-hojerena-ny-fahasalamanny-masonny-mpianatry-ny-epp/

Fandriampahalemana : mampitaintana any ambanivohitra…
Raha ny zava-misy hatreto, miaina anatin’ny tebiteby ny vahoaka malagasy. Tsy mbola hita ny fiasan’ireo mpizaika tamin’izany fotoana izany. Tsy an-tanàn-dehibe tsy any ambanivohitra fa mitaintaina sy manaintaina avokoa ny rehetra. Halatra omby, fanafihana mitam-piadiana, hala-boty, vonoan’olona, fanolanana, fampihorohoroana… Ampahany ihany ireo fa tsy misy fitoniana ny vahoaka malagasy manoloana ny tsy fandriampahalemana sy ny fahantrana. Mbola mila ezaka, ary mitaky fanovana toe-tsaina miainga any amin’ny fototra mihitsy vao hisy ny fahatoniana eto Madagasikara.
http://www.newsmada.com/2016/09/15/fandriampahalemana-mampitaintana-any-ambanivohitra/

Région Androy : l’exode touche 70% des communes
Selon le bulletin trimestriel du Système d’information sur la sécurité alimentaire et la vulnérabilité, dans les régions Vatovavy Fitovinany, Atsimo Atsinanana, Androy et Anosy (Sisav), qui vient de sortir, les déplacements temporaires, au mois de juillet dernier, concernent près de 70% des communes dans l’Androy et le district d’Amboasary Atsimo. «Conséquences de l’échec des quatre dernières grandes campagnes agricoles combiné aux épisodes de sècheresse récurrente au cours des deux dernières années», souligne le Sisav dans ce bulletin.
http://www.newsmada.com/2016/09/14/region-androy-lexode-touche-70-des-communes/

Vidin-javatra : tafakatra 5.600 Ar ny litatry ny menaka
Tsy araka ny antontanisan’ny fanjakana amin’ny alalan’ny Masoivohon’ny vary (ODR) ny tena zava-misy eny an-tsena. Raha ny ao amin’ny boriboritany fahadimy, mihoatra ny 5.000 Ar , izany hoe tafakatra 5.600 Ar ny litatry ny menaka fihinana tsy anaty tavoahangy en vrac), ary mitovy amin’io vidiny io koa ny ao anaty tavoahangy plastika. Navoakan’ny ODR mantsy fa manodidina ny 3.500 Ar ny litatra any Boeny ary 4.800 Ar ny any Vakinankaratra sy Ihorombe, nefa io mihoatra ny 5.000 Ar ny eto an-dRenivohitra.
http://www.newsmada.com/2016/09/14/vidin-javatra-tafakatra-5-600-ar-ny-litatry-ny-menaka/

Dabaraha : réhabilitation partielle du barrage
La réhabilitation partielle du barrage d’irrigation de Dabaraha dans le Menabe commencera le 10 octobre prochain. C’est ce qu’a fait savoir le directeur régional de l’Agriculture et de l’élevage du Menabe. De ce fait, une partie de la plaine sera privée d’eau durant trois mois au cours desquels se feront les travaux. L’annonce de la tenue de ces travaux n’a pas manqué de provoquer un comportement spéculatif des opérateurs locaux. Et cela a effectivement entraîné une certaine hausse de prix pour le riz local, situé entre 400 à 500 ariary le kapôka.
http://www.newsmada.com/2016/09/12/dabaraha-rehabilitation-partielle-du-barrage/

Régime actuel: Le Sommet de la Francophonie d’abord, le Kere après…
Aucun sens des priorités. C’est ce qui pourrait définir les agissements du régime actuel qui préfère investir des centaines de millions d’ariary « dans des repas » pour le Sommet de la Francophonie alors que dans le même temps, le Kere menace une grande partie du Sud…
http://www.laverite.mg/politique/item/2126-r%C3%A9gime-actuel-le-sommet-de-la-francophonie-d%E2%80%99abord,-le-kere-apr%C3%A8s%E2%80%A6.html

Lutte contre la famine: Des mesures préventives peuvent être prises
« Madagascar possède le potentiel pour devenir le grenier de l’océan Indien. Le pays fait pourtant partie des 20 Nations les plus vulnérables aux changements climatiques en Afrique. Il se place à la quatrième place en termes de récurrence des cyclones et des tempêtes tropicales ». La stratégie « Faim zéro » consiste à faciliter l’accès aux fonds afin de relancer la production locale et les marchés locaux, distribuer des semences pour que l’on puisse replanter. Cette approche « Faim zéro » inclut des transferts d’argent dans le cadre des mesures d’urgence de protection sociale qui permettent aux populations d’accéder à la nourriture.
http://www.laverite.mg/economie/item/2099-lutte-contre-la-famine-des-mesures-pr%C3%A9ventives-peuvent-%C3%AAtre-prises.html

Charges de la dette publique : Près de 517 milliards d’Ariary pour cette année
Les intérêts de la dette de l’Etat « Malagasy » pour cette année 2016, augmentera de 5,8%, par rapport aux prévisions initiales en début d’année. En effet, ces intérêts atteindront environ 322,7 milliards d’Ariary, d’ici à la fin de l’année. D’après le Service de la Dette, l’Etat devra rembourser cette année près de 517 milliards d’Ariary, dont 213,8 milliards relatifs aux charges de la dette intérieure ; et 302,8 milliards concernant les dettes extérieures, avec 226 milliards Ariary en principal et 76,1 milliards Ariary en intérêt. D’après le rapport de la Direction Générale du Budget, cette hausse des intérêts de la dette se traduit par une augmentation de 2,2% des dépenses d’investissements, qui sont ramenées cette année à un total de 1682,3 milliards d’Ariary.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/17/charges-de-dette-publique-pres-de-517-milliards-dariary-cette-annee/

Le pouvoir face à une opposition beaucoup plus forte
Le régime du président Hery Rajaonarimampianina est plus que jamais à la croisée des chemins. Il doit réussir à surmonter tous les obstacles qui se dressent sur sa route. Il est mis en demeure d’assurer le succès des deux grands sommets internationaux qui vont avoir lieu chez nous. Il va devoir faire face une opposition autrement plus dangereuse que celle qu’il a connue jusqu’à présent. Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina sont maintenant décidés à ne plus ménager le pouvoir en place.
http://www.midi-madagasikara.mg/midirama/2016/09/17/midirama-pouvoir-face-a-opposition-beaucoup-plus-forte/

Recensement pilote : Décollage du projet pour Antananarivo
Le projet pilote de recensement de la population et de l’habitation a démarré pour la Région Analamanga dans le troisième arrondissement, plus précisément dans le « Fokontany » Ampandrana-Est. A titre de rappel, l’Instat ou Institut National des Statistiques a concocté ce projet dans le dessein de réaliser des essais techniques sur les matériels à utiliser pour le recensement général de la population et de l’habitation prévu s’effectuer en août 2017. Outre Analamanga, trois autres Régions bénéficieront également de ce projet, en l’occurrence la SAVA, l’Atsimo-Andrefana et l’Androy.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/17/recensement-pilote-decollage-projet-antananarivo/

Présidentielle 2018 : Hery Rajaonarimampianina entretient le suspense sur sa candidature
A la question du journaliste de la RFI s’il serait candidat à la présidentielle de 2018, Hery Rajaonarimampianina entretient le suspense sur sa candidature. « Je ne sais pas encore. Je ne le dis pas, je ne l’ai jamais dit. Le temps le dira ». Pourtant, ces gestes semblent dire le contraire, en effet depuis un certain temps, il a procédé à la remise de kits scolaires en différents endroits du pays. Des actions qui devraient relever, en principe, du ministre de l’Education nationale.
http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/09/17/presidentielle-2018-hery-rajaonarimampianina-entretient-suspense-candidature/

Protection de la couche d’ozone : 341 tonnes de fluides frigorigènes à éliminer
Madagascar a célébré la Journée Internationale de la protection de la couche d’ozone hier. Pour ce faire, une forte sensibilisation du grand public est effectuée en vue d’utiliser des gaz alternatifs en remplacement des substances qui appauvrissent la couche d’ozone. Il s’agit notamment des Hydrochlorofluorocarbones qui sont des produits chimiques utilisés dans divers domaines comme frigorigènes dans les appareils frigorifiques, les climatiseurs et les chambres froides. C’est également utilisé comme agents de gonflement pour la production de mousses ou agents propulseurs dans les matériels de lutte contre les incendies, ou comme stérilisants, ou matières premières dans d’autres applications.
http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2016/09/17/protection-de-couche-dozone-341-tonnes-de-fluides-frigorigenes-a-eliminer/

Environnement: Le marché illégal de gaz incontrôlé
Une révélation de Jonas Maminandrasana, consultant national auprès du bureau national Ozone (BNO), perturbe. « Du gaz est introduit clandestinement à Madagascar, au détriment de la protection de la couche d’ozone », a-t-il avoué, en marge de la célébration de la journée mondiale de la préservation de la couche d’ozone, à Antsakaviro. Il s’agit de l’Hydrochlorofluorocarbon (HCFC), qui contient du «chlore», nocif à la «couche d’Ozone», ajoute ce technicien de l’Ozone.
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/environnement-le-marche-illegal-de-gaz-incontrole/

Planification familial: Appel à investissement du secteur privé
Acheminement des produits de contraception, changement de comportement et de mentalité, notamment, celui des parents chez les mineurs, les maris, les leaders culturels et religieux, en terme d’utilisation de la méthode contraceptive, amélioration des qualités de service. Ce sont les défis qui attendent les centaines de participants à la conférence nationale sur la planification familiale. Le secteur privé a été appelé à investir dans ce domaine, durant cet évènement. Pas trop convaincus de l’intérêt que peut leur procurer le financement de la promotion de la planification familiale, les représentants du secteur privé présents à cette conférence hésitent.
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/planification-familial-appel-a-investissement-du-secteur-prive/

Thursday, September 22, 2016

Pour un développement durable

faire un don