You are here

PACSA
Date de demarrage et d'achevement 
2008 - 2010
Pays 
Madagascar
Région 
Analamanga – Bongolava – Itasy
Duree projet 
3 ans
Montant du projet 
535.000 USD
Partenaire(s) financier(s) 

Union Européenne à Madagascar

Partenaire(s) technique(s) 

• Direction Régionale du Développement Rural d’Analamanga • Association Ravintsara

Axes d'intervention 

Amélioration des services aux producteurs.

Descriptif du projet 

Le projet a mis en place et opérationnalisé un dispositif d’appui de proximité aux producteurs, par l’intermédiaire de 12 Centres de Services Agricoles.

En cohérence ave la politique sectorielle en matière de sécurité alimentaire et d’agriculture, le Centre de Service Agricole est l’instrument technique -avec un statut d’ONG-, destiné à concrétiser un dispositif durable de mise en relation de l’offre et de la demande de services agricoles. Il vient en amont du mécanisme de financement des mêmes services agricoles.

En gros, les centres exercent une mission d’intérêt public à travers 5 fonctions principales qui contribuent à la fois à l’amélioration de la production et à la commercialisation des produits agricoles :
• mise en relation de l’offre et de la demande de services agricoles; 
• appui aux producteurs dans l’exercice de leur maîtrise d’ouvrage; 
• structuration des demandes d’une part, et appui au développement des offres de services agricoles de l’autre; 
• appui aux producteurs dans la recherche de financement; 
• relais des informations technico-économiques vers les producteurs.

 

Statut du projet 
Réalisé
Principales réalisations 

Mobilisation des acteurs locaux pour la mise en place des centres:

  • 210 communes sensibilisées et informées sur les opportunités offertes par les CSA
  • 12 Comités de Pilotage mis en place, dans le respect de la représentativité des différents collèges : Paysan, Opérateurs Economiques, IMFs, Maires, Services Techniques Déconcentrés, ONGs/Projets
  • 420 membres de l’Assemblée Paysanne élus et actifs au niveau des Comités de Pilotage

Mise en relation de l’offre et de la demande de services agricoles:
L’hypothèse de travail qui a consisté à dire qu’il est possible d’amener le prestataire de services à revoir son offre, suivant le volume des besoins exprimé a été vérifié.

En matière d’approvisionnement en engrais bio, les CSA ont pu négocier avec les fournisseurs les avantages suivants, suite à la mutualisation des besoins de producteurs : transport gratuit des produits pour les paysans localisés sur un axe identique, crédit accordé pour recouvrement à la récolte, formation et suivi de l’itinéraire technique, mise en place de parcelles de démonstration après livraison, réduction de prix sur les quantités significatives.

Outillage des Comités de Pilotage et des Equipes Exécutives des CSA

  • Les organes en charge du pilotage des centres ont développé des compétences et une autonomie en matière d’orientation stratégique des activités, et d’exercice de redevabilité vers leurs collèges d’origine (retour d’information vers les paysans sur le traitement des demandes, les financements obtenus etc.)
  • Les Equipes Exécutives ont acquis des compétences en matière d’élaboration de projets professionnels avec plan de travail et budget, de stratégies de services agricoles, et de gestion de base de données (des milliers de demandes reçues, traitées)
Domaine du projet 
Sécurité alimentaire

Pour un développement durable

faire un don