You are here

USAID|MIKOLO
Date de demarrage et d'achevement 
2014 - 2018
Pays 
Madagascar
Région 
Amoron’i Mania
Duree projet 
5 ans
Montant du projet 
110.000 USD par an
Partenaire(s) financier(s) 

USAID

Partenaire(s) technique(s) 
  • MSH
  • Ministère de la Santé
  • PSI Madagascar
Axes d'intervention 
  • Développer de manière durable les systèmes, la capacité et l’appropriation des acteurs locaux.
  • Accroître la disponibilité de l’accès aux services de soins de base et promouvoir l’intégration du genre dans la promotion de la santé.
  • Améliorer la qualité des services de soins de santé primaire à base communautaire.
  • Accroître l’adoption de comportements et pratiques favorables à la santé.
Descriptif du projet 

MIKOLO est un projet de santé communautaire qui a pour objectif de réduire le taux de morbidité et mortalité maternelle et infanto-juvénile. Il vise principalement les groupes vulnérables (femmes et enfants de moins de 5 ans), dans les fokontany situés à plus de 5 km des CSB. Le projet met en exergue la structuration officielle des CCDS dans les 44 communes d’intervention de la région Amoron’i Mania et le renforcement des capacités des agents communautaires. Les activités de promotion de genre et des jeunes sont intégrées par le renforcement de capacités des hommes et des femmes leaders, ainsi que des jeunes pairs éducateurs. Le projet intègre également dans ses actions la mise en place de groupements « d’épargne et de crédit communautaire » pour améliorer les ressources financières des ménages, notamment pour faire face aux urgences médico-obstétricales.

Statut du projet 
En cours
Resultats attendus 
  • 516 Agents communautaires fonctionnels formés offrent des services de soin primaires au niveau de leurs sites.
  • Ces agents communautaires disposent des équipements, matériels, outils de gestion, intrants de santé et des outils d’IEC/CCC pour mener à bien leurs activités.
  • Tous les enfants de 0 à 11 mois dans les zones d’intervention sont vaccinés.
  • Tous les enfants de moins de 5 ans sont suivis dans les sites et sont référés vers les CSB en cas de besoin.
  • Le taux de prévalence des femmes utilisant le planning familial augmente.
  • Le nombre de groupements SILC dans les communes d’intervention augmente (54 groupements/an).
Domaine du projet 
Santé communautaire, hygiène et assainissement
Mobilisation communautaire

Pour un développement durable

faire un don